4 Huiles essentielles pour assainir une pièce  

4 Huiles essentielles pour assainir une pièce  

Nos lieux de vies constituent de véritables nids à microbes! Pour réduire la concentration des virus en suspensions, rien de mieux que d’aérer : tous les jours, fenêtres grandes ouvertes, pendant au moins 10 minutes (matin et soir si possible).

 En complément, ou quand l’aération est impossible, on peut diffuser des huiles essentielles (HE) pour faire la chasse aux microbes et aux virus.
La diffusion permet la lutte contre le développement microbien dans l’atmosphère, et commence à être utilisée pour la prévention des infections nosocomiales en milieu hospitalier.

J’ai sélectionné quelques HE qu’on a facilement à la maison, car elles sont multi-usages, simples d’utilisations et abordables.  

 

HE d’arbre à thé 

 

Originaire d’Australie, l’arbre à thé est une HE anti-infectieuse de référence, par sa composition en 1,8 cinéole notamment. C’est une bactéricide majeure, elle est d’ailleurs très utilisée dans les problèmes de peau comme l’acné, car elle est active sur le germe responsable. On l’utilise également comme insectifuge et antiparasitaire, notamment contre les acariens, les poux ou encore les mites! Facile à trouver et économique, c’est une multi-fonctions à avoir dans sa trousse à pharmacie. On l’utilise ici pour son action anti-virale, antibactérienne et antifongique.  

♦ Son + : immunostimulante, elle renforce les défenses immunitaires

♦ Son – : son odeur puissante peut en dérouter certains, il est intéressant de lui associer une HE à odeur agréable

test

HE de citron Jaune 

 

Cultivée en France, en Italie et en Espagne, cette HE anti-infectieuse tue les bactéries et lutte contre les infections dues aux champignons microscopiques. C’est une excellente antiseptique atmosphérique, et en prime elle agit comme un calmant nerveux (en agissant sur la libération de neuromédiateurs, telle que la sérotonine et la dopamine), et elle stimule également l’éveil.

♦ Son + : elle chasse les mauvaises odeurs  

♦ Son – :  irritante et photosensibilisante par voie cutanée, on évite la projection de gouttelettes sur la peau 

 

HE de thym à linalol 

 

Provenant d’Espagne, cette HE possède une forte activité anti-infectieuse par la présence de linalol, et autres alcools monoterpéniques en grande partie. Elle est bactéricide sur de nombreux germes, virucide, fongicide, vermifuge et même parasiticide ! En diffusion atmosphérique, elle purifie l’air ambiant et assainie par la même occasion les voies respiratoires. 

♦ Son + : c’est également une HE positivante qui dynamise le corps 

♦ Son – : ne pas la confondre avec l’HE de thym à thymol, courante et plus délicate à utiliser 

 

HE de ravintsara 

 

Provenant de Madagascar, elle est très agréable à diffuser, car elle apporte une note fraîche et balsamique. Elle renforce le système immunitaire en aidant l’organisme à combattre les attaques bactériennes et virales. Elle est efficace que ce soit contre la grippe ou un simple bouton d’herpès. 

♦ Son + : on l’associe facilement aux HE de mandarine, de citron jaune, ou encore de lavande fine, pour avoir en complément une action relaxante 

♦ Son – : on la confond souvent avec l’HE de ravensare, faites attention lors de votre achat ! 

 

Comment diffuser des huiles essentielles ?

 

Il vous faut un diffuseur avec une ou deux huiles essentielles à diffuser (ici on peut prendre une HE pour l’action assainissante et une 2ème pour son odeur agréable par exemple, en vérifiant qu’elle est autorisée à la diffusion : HE lavande fine, HE palmarosa…). L’utilisation du diffuseur sera différente selon le modèle (jet d’air sec ou avec de l’eau).

Et si on a pas de diffuseur? Par défaut, on peut utiliser un bol d’eau chaude qu’on met sur le radiateur, et verser 3 à 5 gouttes d’HE. Il est ainsi possible de parfumer une petite zone autour de soi. Attention toutefois à ne pas le laisser à portée de petites mains.

Combien de gouttes ? entre 3 et 10 gouttes selon l’odeur, le nombre d’HE, la taille de la pièce ou encore la sensibilité de la personne. 

Combien de temps ? 15 min par heure, c’est largement suffisant! En diffusant en continue, on sature l’air et on fait pire que mieux. De plus certaines huiles essentielles peuvent devenir entêtantes.

Comment choisir ses HE ? on choisit des huiles essentielles de qualités, pures et bio. 

Conseils : on ne laisse pas les HE plus de 24h dans le diffuseur, car elles peuvent s’oxyder et le diffuseur peut s’encrasser. On nettoie régulièrement en diffusant un peu d’alcool ou un mélange nettoyant.

 

Précautions 

Θ Les huiles essentielles sont contre indiquées en cas d’allergies à un des composants ou d’antécédents de convulsions. Une mauvaise utilisation (ou en excès) peut provoquer des irritations des muqueuses ou des migraines, de plus certaines HE ne sont pas diffusables.

Θ Par prudence, on n’en diffuse pas en présence de femmes enceintes ou allaitantes, d’enfants de moins de 7 ans (sans avis d’un professionnel), ou de personnes asthmatiques. Attention également à la présence d’animaux (possible si pièce aérée et qu’il peut partir de la pièce).

Θ Les info de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

 

Partager si vous aimez !

louise

Pharmacien en quête de plus de naturel, je partage mes conseils santé et bien-être.

Related Posts

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel

Burn out & Surmenage : les solutions naturelles

Burn out & Surmenage : les solutions naturelles

Le charbon végétal

Le charbon végétal

Soleil, ami ou ennemi?

Soleil, ami ou ennemi?