La mélatonine, remède miracle?

La mélatonine, remède miracle?

En gélules, en sprays, en gouttes, on ne voit qu’elle à la télé ! Et beaucoup de mes patients ne jurent que par ça pour retrouver le sommeil… Est-ce que ça marche vraiment ? Ce composé dit “naturel” est-il inoffensif ?  

♦La mélatonine, qu’est-ce que c’est ? 

Appelée “hormone du sommeil”, la mélatonine est synthétisée la nuit à partir de la sérotonine. Elle est produite essentiellement dans le cerveau par l’épiphyse (appelé aussi glande pinéale). Elle a un rôle prépondérant sur de nombreuses sécrétions hormonales et permet ainsi de réguler nos rythmes biologiques : l’alternance lumière/obscurité correspond donc à l’alternance jour/nuit. 

Sauf que, ce n’est pas si simple ! Notre rythme de vie a de multiples raisons d’être perturbé : en cas de travail à horaires décalées ou encore lors de voyages. De plus, les “pollutions” lumineuses sont partout. Télévision, écran d’ordinateur et de portables, perturbent notre horloge interne le soir…Notre cerveau pense qu’il fait jour alors que le soleil est couché ! Notre heure d’endormissement est progressivement décalée, et les problèmes de sommeil commencent… 

♦Sous quelle forme ? 

La mélatonine existe en tant que médicaments sur ordonnance, à un dosage de 2mg par jour, pour le traitement à court terme de l’insomnie des patients de plus de 55 ans. Elle existe aussi en compléments alimentaires en faibles doses (entre 0,5 et 1mg/jour), mais aujourd’hui beaucoup de laboratoires vont jusqu’à 1,9 mg/jour.  

♦Est-ce que tout le monde peut se supplémenter ?  

La mélatonine est à la mode, et parfois prise à tort et à travers… 

A court terme, elle est souvent bien tolérée, même si on rapporte des effets secondaires :  des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées) ou encore des maux de têtes, des vertiges, de la nervosité, etc… 

Cependant, l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire) a publié des recommandations vis-à-vis de certaines populations, chez qui la prise de mélatonine n’est pas recommandée sans avis médical. 

♦Les populations à risques 

*Femmes enceintes et allaitantes 

*Enfants et adolescents 

*Pathologies chroniques comme l’asthme, l’épilepsie, le diabète, les maladies inflammatoires (syndrome de l’intestin irritable ou maladie de Crohn par exemple), les maladies auto-immunes (la mélatonine pourrait stimuler ou freiner le système immunitaire), troubles de l’humeur 

*Patients suivant un traitement médicamenteux (la mélatonine interagit avec de nombreux médicaments (certains anxiolytiques et antidépresseurs, antihypertenseurs, anticoagulants, corticoïdes) 

Ça fait déjà pas mal de monde ! Ces personnes doivent recevoir un avis médical avant de prendre de la mélatonine, encore plus pour pour des cures récurrentes ou une prise longue durée.

♦Est-ce que ça marche ? 

Comme tout produit, chaque personne va y réagir différemment. Son effet est rapide en cas de troubles du sommeil ponctuels. Pour les patients sous hypnotiques qui souhaitent arrêter ou diminuer leur traitement, cela peut être une alternative intéressante.

En prise ponctuel lors d’un long voyage, ou pour retrouver un rythme jour/nuit temporairement déséquilibré, cela reste une option efficace et bien tolérée (hors populations à risques). L’avis de votre pharmacien ou de votre médecin reste fortement recommandée ! 

♦Quel dosage?  

En première intention, tournez-vous plutôt vers des formules à 1mg, déjà active et limitant les nausées, vertiges et maux de têtes.

Exemple : Mélatonyl de chez Arkopharma, Granion Somdor+Mélatonine (associée à des plantes relaxantes comme la valériane ou la passiflore), ou encore Solgar mélatonine .

 

Et sachez que d’autres solutions naturelles existent pour retrouver un sommeil de qualité : rendez-vous très bientôt pour la suite ! 

Partager si vous aimez !

louise

Pharmacien en quête de plus de naturel, je partage mes conseils santé et bien-être.

Related Posts

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel

Burn out & Surmenage : les solutions naturelles

Burn out & Surmenage : les solutions naturelles

Le charbon végétal

Le charbon végétal

Soleil, ami ou ennemi?

Soleil, ami ou ennemi?